Bienvenue au
New Earth Circle

l'écospiritualité entre histoire, culture et recherche

POUR UNE NOUVELLE TERRE

Le Cercle de la Nouvelle Terre, ou New Earth Circle, est une organisation non confessionnelle et d’utilité sociale ayant comme but la préservation et la continuité des anciennes traditions des Peuples naturels, avec une référence particulière à la culture des Natifs européens. Une culture basée sur les principes fondamentaux de la fraternité, de la liberté et de la connaissance, cette dernière comprise également comme un outil d’acquisition pour le bonheur personnel.

Le Cercle de Pierres de Dreamland, un projet de Giancarlo Barbadoro, fondateur du Cercle de la Nouvelle Terre, avec l'intention de donner une continuité à l'ancienne culture du chamanisme druidique
L’initiative vise à interpréter l’esprit et les valeurs culturelles de l’expérience universelle du Shan, qui signifie selon la définition d’un langage ancien des Natifs européens, l’identité immatérielle et mystique de la Nature. Le Shan peut être interprété comme le cœur ancien des Peuples naturels, une expérience expérimentable dans la dimension de la méditation et perceptible dans une Tradition qui se dévoile à travers l’histoire et la spiritualité dans les cultures de tous les Peuples naturels du passé et de notre présent.
Le Cercle de la Nouvelle Terre s'inspire de l'ancien chamanisme druidique et prend comme référence les connaissances mystiques et historiques manifestées par le "Tai Saar i Mnai", le "Livre du Ciel et de la Terre", un texte précieux transmis par les gardiens de la Tradition qui contient l'héritage transmis à travers les millénaires depuis les époques archaïques jusqu'à nos jours.
Ce texte, rédigé dans la langue archaïque Shannar, manifeste sa préciosité exceptionnelle en recueillant l'héritage de l'expérience historique et morale de toute la planète, de l'âge mythique du Graal à l'époque des grandes barbaries post-glaciaires qui ont tristement façonné l'ordre patriarcal actuel de la Terre.
La référence à la pierre verte du Graal venu du ciel pour révolutionner l'histoire de la planète pour l'avenir de l'humanité est associée à d'autres mythes qui racontent un savoir venu des étoiles, à la fois pour l'intuition que le ciel nocturne peut inspirer et pour des croyances historiques de tous les peuples de la planète.

La “roue percée” des Celtes, commune à tous les Peuples naturels
Le Cercle de la Nouvelle Terre s’inspire également des principes exprimés dans la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Indigènes et au Manifeste de l’Écospiritualité de la Ecospirituality Foundation. En prenant comme référence le texte « Les Peuples Naturels et l’Écospiritualité » de Giancarlo Barbador et Rosalba Nattero, rédigé avec l’encouragement de l’ONU, Haut-Commissaire aux droits de l'homme, l’Écospiritualité doit être considérée comme l’expression de la culture morale des Peuples naturels.
Le Cercle de la Nouvelle Terre représente, comme de coutume dans les traditions des Peuples naturels de toute la planète, un “Cercle Sacré” dans lequel se rencontrent et se reconnaissent tous les méditants qui souhaitent en faire partie. Un cercle spirituel qui maintient en vie les expériences antiques de l’humanité et où l’on peut expérimenter sa croissance intérieure personnelle à travers le support de la Tradition.
La dimension du New Earth Circle souhaite interpréter l’esprit du nouveau monde auquel a accès chaque méditant qui réalise son propre éveil intérieur. Il représente idéalement la dimension du “Monde de Gwenved” proposée par la tradition de l’ancien druidisme. Une dimension dans laquelle l’individu peut développer des éléments créatifs spécifiques dans la continuation de son expérience intérieure, en expérimentant une socialité basée sur la fraternité et en contribuant à aider son prochain dans ses besoins à la fois spirituels et quotidiens.

Giancarlo Barbadoro célèbre le Solstice d'Eté au Cercle de Pierres de Dreamland avec un ancien rite druidique
Le Cercle de la Nouvelle Terre œuvre en suivant les principes naturels qui sont inspirés par la pratique de la méditation, de l’étude et de la libre recherche. Il opère, dans l’esprit d’universalité de ses activités au-delà de toute distinction sociale, de race, d’espèce, de sexe et d’âge, ainsi que l’expriment les anciens poèmes celtiques qui préconisent la réalisation d’un monde meilleur basé sur des principes de paix et de fraternité entre toutes les créatures, de liberté de pensée et sur l’inaliénable accès personnel à la connaissance. Il propose l’étude et la ré-évocation culturelle des anciennes traditions afin de connaître et d’entretenir un lien avec les racines ancestrales de l’humanité qui sont en mesure de donner un sentiment de continuité et de constituer des valeurs universelles pour chaque individu. Il développe la recherche et la conservation du patrimoine musical et artistique des anciennes traditions. Il mène une recherche qui vise à créer une mémoire historique des connaissances populaires afin qu’elles ne soient pas oubliées. Il œuvre pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine artistique, historique et culturel des Peuples naturels et de toutes les minorités ethniques, et en particulier des peuples celtiques, dans toutes ses expressions, musicales, historiques et philosophiques, afin que ce patrimoine puisse contribuer à enrichir la mémoire expérientielle et spirituelle de toute l’humanité.
Il encourage, afin de développer une connaissance de la culture et de l’identité des Peuples naturels, la recherche dans le domaine de l’Anthropologie. Et il souhaite par conséquent la connaissance des racines historiques, culturelles et expérientielles à travers lesquelles l’intelligence a pu se développer et se former dans le temps sur la planète. Il propose l’expérimentation des états de conscience perspective pour le développement des capacités créatives de l’intellect, aussi bien dans sa relation avec l’environnement que sur le plan strictement métaphysique, et il souhaite avoir la possibilité d’une relation paritaire de l’espèce humaine avec les autres formes d’intelligence quelles qu’elles soient.

Solstice d'Eté au Cercle de Pierres
Le Cercle de la Nouvelle Terre a l’intention d’agir, dans l’esprit de l’Écospiritualité, en harmonie avec tous les êtres vivants de la planète et pour la santé environnementale de cette dernière en créant un lien intime avec les forces vives et actives de la nature et de l’ensemble du cosmos et il estime accorder une attention à toute manifestation éventuelle de vie intelligente, sous n’importe quelle forme on puisse la concevoir en dehors de l’espèce humaine et de la planète, et à ses implications ethniques, sociales et culturelles possibles.
Le Cercle de la Nouvelle Terre reconnaît le principe du pluralisme et de la diversité des chemins expérientiels qui opèrent dans la recherche commune d’une connaissance réelle de l’existence, au-delà des dogmes et des intérêts partiaux. Dans cette perspective il développe ses activités dans une collaboration réciproque avec les Organisations qui répondent à ses objectifs statutaires et qui en partagent les buts.


Méditation au Cercle de Pierres


Infoline: info@newearthcircle.org

 

Le New Earth Circle

Au revoir, Giancarlo

Pour une Nouvelle Terre

Sous le Signe du Graal

Le Cœur Ancien du Cercle de la Nouvelle Terre

La tradition du Graal

La Méditation Planétaire du Mardi

>